LE BARBECUE RÉVOLUTIONNAIRE

FABRICATION FRANÇAISE
Mon panier
Aucun article
0

Trois «Géo Trouvetou» toulousains au 115e concours Lépine à Paris

Trois inventeurs toulousains sont actuellement sélectionnés au 115e concours Lépine international qui se déroule depuis hier et jusqu'au 8 mai à Paris. Petit tour d'horizon.

 

Une Toulousaine, un Labarthais (Labarthe-sur-Lèze) et un Cugnalais (Cugnaux) ont depuis hier rejoint leur stand au 115e concours Lépine qui se déroule pendant la Foire de Paris, du 29 avril au 8 mai, au Parc des expositions (porte de Versailles). De nouveaux «Géo Trouvetou» ? En tout cas des inventeurs singuliers qui vont tenter d'obtenir un prix (remis le 7 mai), après la dernière médaille d'or décrochée, lors de la précédente édition du salon des inventeurs, par le Toulousain Eric Milard pour son astucieux système de meubles sur mesure. Baptisée Kinook, l'invention est censée faciliter la vie des bricoleurs et est un savant mélange entre le Mécano et le Légo.

 

Cette fois, nos trois Toulousains concourent dans des domaines radicalement différents. Estelle Ast, mère d'un enfant autiste âgé de 11 ans et inventeur de la montre connectée WatcHelp, Michel Folglieni, chef d'entreprise dans le commerce du loisir (baby-foot, billard, juke-box...), inventeur d'un barbecue multifonctions et enfin Angel Del sol Jaraba qui a mis au point un renfort de poutre métallique révolutionnaire.

 

Le concours Lépine, créé en 1901 par Louis Lépine (1846-1933), a récompensé des milliers d'inventions, modifiant le destin de notre société de consommation : de l'aspirateur Birum en 1907, en passant par le moulin à légume manuel en 1931 à l'origine du succès de l'entreprise Moulinex, au stylo à bille, le fer à repasser à vapeur, l'hélice et les lentilles de contact. Depuis 2012, plusieurs Toulousains et des proches agglomérations ont été sélectionnés au concours Lépine : Jérôme Bouillet (détecteur de fuite d'eau pour piscine), Pierre Bouhadja (jeu de lettres avec des dés), Vanessa Ferreira (matelas à langer) ou Thierry Tequi pour sa tablette pliable.

Les trois inventions sont présentes dans un hall réservé porte de Versailles

 

Angel Del sol Jaraba : Betobois, le renfort de poutre

Installé à Labarthe-sur-Lèze, Angel Del sol Jaraba a mis au point un système qui permet de solidifier les poutres d'une charpente. Betobois est un renfort de poutre muni «de tirants d'acier qui servent à renforcer la poutre, explique l'inventeur. Ce qui permet sur une construction ancienne de redresser les faîtages en guirlande, les toits qui se creusent sans avoir à démonter l'ensemble de la toiture. Sur une construction neuve, le renfort de poutres permet d'économiser le bois».

 

Estelle Ast : WatHelp la montre connectée contre l'autisme

L'application WatchHelp – une montre connectée à un téléphone portable –, inventée par la Toulousaine Estelle Ast, maman d'un enfant autiste âgé de 11 ans, est d'ores et déjà téléchargeable sur la plateforme internet Google Play store pour 2,90 euros. L'application propose de rendre son autonomie aux personnes atteintes de troubles cognitifs (type autisme) mais elle peut également s'adapter à d'autres pathologies. L'invention d'Estelle Ast intéresse de plus en plus les structures spécialisées.

 

Michel Foglieni : le barbecue MFOG

«J'aime la côte de bœuf épaisse de 8 cm, mais bien cuite à l'intérieur». C'est à partir de cette réflexion, lors d'une invitation chez des amis, que Michel Folgieni, déjà patron à Cugnaux de Lestar, une société qui commercialise des produits dans le secteur du loisir, a eu l'idée de créer un barbecue multifonctions. Baptisé MFOG, l'appareil de cuisson au bois ou charbon de bois à une utilisation réglable en hauteur par palier de 3 cm (de 10 à 28 cm), transformable en grilloir, rôtissoire et plancha.

 
Laisser un commentaire
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris